Conseils Beauté

Cosmétiques naturels : quels composants privilégier, lesquels éviter ?

Les cosmétiques naturels séduisent désormais beaucoup de consommateurs. La plupart prennent le temps de décrypter les ingrédients pour détecter ceux qui sont nocifs. Avec le développement de cette tendance, les faux produits naturels s’immiscent aussi sur le marché pour surfer sur la vague. Pour ne pas s’y perdre, la solution consiste à s’informer sur les actifs classés « naturels » et bons pour la santé. Cependant, certains composants ne doivent pas y figurer. Quels sont-ils ? Cet article vous aide à mieux comprendre.

Comment reconnaître réellement un cosmétique naturel ?

Les ingrédients contenus dans un produit déterminent si celui-ci est classé naturel ou non. En effet, les différents labels disponibles actuellement suivent des règles de base permettant de le savoir. Un cosmétique doit au moins contenir 95 % de composants naturels sur la proportion totale. Toutefois, la notion « naturel » reste indissociable avec le respect de l’environnement. Les organismes délivrant les labels exigent ainsi qu’au moins 95 % proviennent d’une agriculture biologique.

Ce dernier point assure également que le produit ne présente aucune nocivité liée à des traitements agressifs comme les pesticides. Ces chiffres orientent grandement dans le choix d’un bon cosmétique naturel. Pour mieux faire la différence, vous pouvez en apprendre davantage sur les cosmétiques naturels en vous adressant à un professionnel du secteur.

Quels sont les ingrédients à privilégier dans les cosmétiques naturels ?

Les cosmétiques naturels se composent de plusieurs types d’ingrédients qui assurent leur efficacité, tout en étant respectueux de la santé :

Les extraits de plantes

Les extraits de plantes jouent un rôle crucial dans l’élaboration des produits naturels. Ils permettent d’obtenir des actifs riches en minéraux, en vitamine et en nutriments. Grâce à la grande diversité d’espèces qui existent, les utilisateurs profitent largement de nombreux bienfaits, car leurs propriétés varient d’une plante à l’autre.

Cosmétiques naturels : quels composants privilégier, lesquels éviter ?

Les huiles végétales

Les huiles végétales sont très sollicitées dans le domaine de la cosmétique. Ces composants résultent des traitements des graines et fournissent les meilleures vertus. Les huiles essentielles concentrent un taux élevé d’actifs comme l’acide gras essentiel, la vitamine A, E ou D par exemple. En outre, elles remplacent sans souci les arômes synthétiques, car elles dégagent une essence concentrée riche en arôme. Les produits naturels contenant des huiles végétales constituent un excellent choix et apportent des actions très variées.

Les beurres végétaux

Pour adopter la beauté naturelle, les beurres végétaux sont incontournables. Ils renferment des principes actifs riches en particules nutritives contenus dans les pulpes ou les graines. Dans les cosmétiques naturels, les plus connus sont le beurre de cacao, le beurre de karité. Cependant, il en existe une grande variété. Les beurres étant des corps gras, ils offrent des propriétés nourrissantes et hydratantes. Ils réparent et apaisent également les tissus. De plus, ils servent de texturants pour donner un rendu épais aux cosmétiques naturels. Vous pouvez d’ailleurs enduire votre peau d’un beurre végétal après une séance de port à la maison.

Les extraits de la terre

Outre les plantes, le sol regorge aussi de composants naturels efficaces. Dans cette lignée, on retrouve notamment l’argile verte, le kaolin, le bicarbonate de sodium

Quels sont les composants à exclure ?

Les fabricants doivent se soumettre à des exigences dictées par les réglementations dans le domaine de la cosmétique naturelle pour profiter des différentes appellations et labels. Les actifs dérivés du pétrole ne sont pas admis. Toutefois, il faut aussi se méfier des ingrédients naturels qui subissent par contre des transformations, mais ils gardent tout de même l’appellation « naturel ». En effet, certains produits comportent des composants naturels qui passent par des procédés comme l’estérification ou l’hydrogénation. Ces derniers utilisent des techniques qui suppriment les actifs essentiels comme les vitamines, les acides gras et autres. Au final, ces ingrédients ne servent plus qu’à remplir les flacons.

Vous aimerez aussi