Conseils Bien-Etre

Connaissez-vous le syndrome de l'imposteur ?

Vous doutez de votre capacité au travail ? Vous avez l’impression de ne pas mériter vos succès aussi bien sur le plan professionnel que personnel ? Peut-être êtes-vous victime du syndrome de l’imposteur. Zoom sur ce « mal du siècle ».

Le syndrome de l’imposteur en quelques mots

Le syndrome de l’imposteur est aussi connu sous le nom d’expérience de l’imposture. Ce mécanisme psychologique (car on ne parle pas de maladie) diminue l’estime de soi d’une personne. Aujourd’hui, des spécialistes en développement personnel, comme ceux que vous trouverez sur ce site, proposent différentes solutions pour faire face à ce syndrome et améliorer votre estime de vous-même.

Qu’est-ce qu’un syndrome de l’imposteur ?

Le syndrome de l’imposteur est une impression qui fait croire à une personne, au plus profond d’elle-même, que ses succès sont le fruit du hasard. Elle rejette tout mérite lié à ses travaux ou à ses accomplissements professionnels ou privés.

Ce syndrome, appelé aussi syndrome de l’autodidacte, entraîne une forme de doute maladif chez les personnes qui en sont victimes. Il provoque des sentiments divers, comme l’impression de tromper, la peur d’être démasqué et la peur de ne pas être à sa place. Le syndrome de l’imposteur touche aussi bien le domaine professionnel que le domaine familial. Dans certains cas, il affecte même l’apparence physique.

Connaissez-vous le syndrome de l'imposteur ?

Comment savoir si vous souffrez du syndrome de l’imposteur ?

Voici quelques points qui vous permettent de savoir si vous êtes victime du syndrome de l’imposteur :

  • vous avez peur d’être démasqué ;
  • vous paniquez à l’idée que quelqu’un découvre « le vrai vous » c’est-à-dire « l’incompétent »
  • vous vous infligez des pressions excessives ;
  • vous vous fixez des standards de vie irréalistes qui ne laissent pas de place à l’erreur
  • vous êtes devenu un perfectionniste hors pair ;
  • vous vous dénigrez sans cesse ;
  • vous ne vous sentez jamais à la hauteur de ce qu’on vous confie
  • vous manquez beaucoup de confiance en vous ;
  • vous ne savez pas accepter un compliment ;
  • sans fausse modestie, vous êtes incapable de recevoir des félicitations ou un éloge.

Si vous vous reconnaissez dans ces différents exemples, vous souffrez peut-être de ce syndrome.

Traiter le syndrome de l’imposteur et retrouver son estime de soi

Les personnes victimes du syndrome de l’imposteur souffrent d’un terrible problème d’estime de soi. Voici quelques conseils pour vous aider à retrouver votre confiance en vous.

Faites un bilan de votre situation

Reconnaître que vous êtes victime du syndrome de l’imposteur vous aidera à y faire face. Il s’agit de faire le bilan de votre situation. Vous avez à définir dans quel domaine de votre vie se manifeste le syndrome. Quels problèmes entraîne-t-il ? Quelle est sa gravité ?

Maîtrisez votre voix intérieure

Le syndrome de l’imposteur est largement lié à cette petite voix intérieure qui vous parle de temps en temps. Quand cette voix se met à vous déprécier, faites-la taire et maîtrisez-la.

Souvenez-vous de vos succès

Ayez à portée de mains les preuves de vos succès. Un petit carnet où vous inscrivez et collez vos réussites, les compliments que vous avez reçus ainsi que les promotions que vous avez obtenues. Quand vous sentez que votre estime de vous-même baisse, ouvrez votre carnet et souvenez-vous de vos moments de gloire.

Abandonnez votre course à la performance

La performance est importante dans la vie, mais ne la cherchez pas trop. Sachez que comme tout le monde, vous avez droit à l’erreur. Un échec ou une erreur ne signifie pas que vous êtes incompétent.

Vous aimerez aussi