Santé

Le détecteur de chute : un outil indispensable pour les personnes âgées

Dans la plupart de nos pays, les personnes âgées constituent le segment de la population qui connaît la plus forte augmentation, et cette tendance augmentera au cours des prochaines années. En effet, en 2035, un tiers des Européens auront plus de 65 ans.

Dans le même temps, les services de santé publique doivent faire face à une réduction des budgets et à une pression croissante pour réduire les coûts. Compte tenu également de la rareté des sites spécialisés dans les soins aux personnes âgées, la solution est maintenant axée sur le maintien des personnes âgées chez elles. Pour les personnes âgées, qui représentent une part importante des dépenses sociales, cela signifie dans de nombreux cas l’obligation de vivre seul et de manière autonome.

 Cause principale de dépendance des personnes âgées

Les chutes constituent l’un des principaux risques auxquels sont exposées les populations les plus fragiles (personnes âgées, malades).

En effet, 30% des personnes âgées tombent au moins une fois par an, ce qui représente 75% des victimes de chutes. La chute est responsable de 70% des accidents mortels dans le groupe des personnes de plus de 75 ans et de l’augmentation de la peur, de l’anxiété ou de la dépression, entraînant une réduction de l’activité quotidienne de ce groupe. Ces faits sont à la base du développement de plusieurs solutions pour la détection automatique des chutes ou la prévention, afin de garantir une réponse rapide au cas où un tel événement se produirait.

La téléalarme

Le système le plus couramment utilisé en Europe est sûrement la « téléalarme », qui consiste en un collier, une montre ou bracelet anti chute porté par l’utilisateur avec un bouton d’alarme panique incorporé dans l’alarme via une unité centrale connectée à la ligne fixe du domicile de l’utilisateur. Ce type de système est très limité : si la personne n’a pas la possibilité d’appuyer sur le bouton (inconsciente, bras cassé, etc.), elle n’a pas la possibilité d’envoyer l’alarme. De plus, ce type d’appareil est limité à une utilisation en intérieur.

Fiabilité du système tel qu’un bracelet anti chute : porté un tel système est une complication supplémentaire pour les personnes âgées et ne vaut la peine que si le système détecte de manière fiable les chutes et les situations anormales. L’un des objectifs les plus importants du produit est de donner aux utilisateurs plus de confiance dans leur vie quotidienne. Un tel objectif n’est atteint qu’avec un système hautement fiable. Les utilisateurs finaux ne veulent pas de fausses alarmes ni de chutes non détectées.

Interface utilisateur et utilisation facile

Les personnes âgées ne sont pas habituées aux nouvelles technologies et aux appareils électroniques, et le processus d’acceptation est toujours plus difficile que chez les jeunes. L’interface du détecteur doit être simple, intuitive et facile à utiliser. L’information enseignée doit être claire. Compte tenu des éventuels petits handicaps chez les personnes âgées, il convient d’utiliser des signaux visuels et auditifs. Enfin, un bouton d’alarme sera placé dans l’interface qui permettra de désactiver une alarme générée automatiquement, ainsi que d’activer une alarme volontairement si l’utilisateur en a besoin.

Détection automatique des chutes

Elle est également réalisée en temps réel pendant que l’utilisateur effectue des activités dans sa vie quotidienne. L’algorithme appliqué détecte quand une chute se produit. Basé sur un schéma de chutes, le système est capable de différencier les activités quotidiennes des chutes de toutes sortes, et évite ainsi les fausses alertes. D’une part, les activités quotidiennes sont nombreuses et variées, et d’autre part, tous les types de chutes doivent être détectés, ce qui conduit à une éventuelle hypersensibilité du système.

Vous aimerez aussi