Santé

Huiles essentielles : comment concevoir ses propres gélules ?

Les vertus des huiles essentielles ne sont plus à prouver. En effet, leurs principes actifs naturels renforcent le système immunitaire très rapidement. Mieux encore, les combinaisons d'huiles essentielles à large spectre couvrent de nombreuses pathologies, sans effets secondaires pour l'organisme. En revanche, certains principes actifs sont sensibles à la lumière ou ont mauvais goût, d'où la nécessité de les conditionner dans des gélules.

Choisir des gélules vides

Les gélules vides se révèlent indispensables pour préserver les principes actifs des huiles essentielles. Dans un second temps, elles facilitent également leur absorption. Mais avant de concevoir vos propres gélules, sachez qu'il existe différentes tailles de gélules, les « 00 » de 0,91ml étant les plus grosses, donc plus difficiles à avaler. Pour y remédier, vous pouvez toujours opter pour les «0 » de 0,68ml, les « 1 » de 0,50ml, les « 2 » de 0,37ml, les « 3 » de 0,30ml ou les « 4 » de 0,21ml.

Quel que soit votre choix, les gélules vides sont disponibles sur le site de LGA (Laboratoires des Gélules et des Azymes). Ce fournisseur propose également des conditionneurs. En sus, comptez sur les accessoires pour préparations magistrales ou officinales. Parmi les gélules vides proposées, votre choix peut se porter sur les gélules bovines certifiées halal, les versions en pullulane, en gélatine de poisson. Sinon, les gélules aromatisées rencontrent un franc succès.

Le matériel pour remplir les gélules

Pour le côté pratique, misez sur la machine à encapsuler les gélules. Il faudra la choisir en fonction de la taille des gélules. Vous aurez aussi besoin d'une balance de précision au 0,001g, d'une compteuse de gélules ou encore du gélulier manuel. Par ailleurs, une remplisseuse pour crèmes et pâtes à viscosité moyenne pourrait toujours servir. Une fois remplies, pensez à bien renfermer les gélules. Elles seront ensuite conservées dans un contenant hermétique, à l'abri de la chaleur et de la poussière. Ainsi, les principes actifs conserveront leurs vertus pendant plus de trois ans.

Huiles essentielles : comment concevoir ses propres gélules ?

Bien doser les huiles essentielles

Pour concevoir des gélules d'huiles essentielles à large spectre, il convient d'y verser une goutte d'HE forte. S'ensuit une goutte d'HE moyenne visant à défendre l'organisme contre les germes. Enfin, une goutte d'HE douce complétera le mélange. Ces dernières sont reconnues pour leur pouvoir cicatrisant. Une fois que c'est fait, remplissez la gélule avec de l'huile végétale de colza. Cette précaution s'avère indispensable pour prévenir les renvois de vapeurs d'huiles essentielles. Refermez ensuite les gélules.

Les HE « fortes »

Les huiles essentielles qualifiées de « fortes » protègent contre les germes pathogènes. Elles sont extraites de la cannelle, du girofle, de l'origan, du Sari, de la Sariette ou du Lemongrass.

Les HE « moyennes »

Les huiles essentielles « moyennes » luttent contre les bactéries. Dans ce registre, vous trouverez les HE de bois de rose, de copahu, de genièvre, d'Hélichrise, de laurier noble, de menthe poivrée, de Ravintsara, de Tea-tree…

Les HE « douces »

Pour finir, les huiles essentielles dites « douces » se révèlent indispensables pour leurs vertus équilibrantes et cicatrisantes. Ce sont, entre autres, les HE de Bois de Hô, de Cajeput, de citron, de cyprès, d'eucalyptus, de lavande, de romarin, de verveine litsea…

Vous aimerez aussi