Conseils Santé

Odontologie : comment la 3D a changé les soins dentaires ?

  • L'imagerie 3D permet un diagnostic précis et efficace en odontologie.
  • L'impression 3D est utilisée pour créer des dispositifs sur-mesure rapidement.
  • Le Cone Beam est une technique de radiologie numérisée efficace pour détecter diverses pathologies dentaires.

Aujourd’hui, la fabrication additive touche une multitude de firmes. Exhibant des atouts conséquents, elle optimise la productivité, les coûts ainsi que la temporisation de fabrication. Spécifiquement adoptée au sein de l’industrie dentaire, la technologie 3D autant dans l’impression que de l’imagerie se trouve au cœur du développement des technologies numériques. Zoom sur cette innovation.

L’imagerie 3D

L’imagerie 3D permet d’ajuster une évaluation catégorique suite à des examens de radiologie standards. Le chirurgien-dentiste l’utilise particulièrement pour compléter les informations cliniques reçues. Cette technologie se doit d’être précise et efficace. Pour vous aider, le site www.owandy.fr met en vente du matériel de radiologie dentaire et de logiciels d’imagerie à la pointe de la technologie. Radios panoramiques, capteurs RVG, caméras intraorales et générateurs de rayons X font partie de l’équipement incontournable du chirurgien dentiste.
Grâce à cette méthode innovante, il est désormais possible de voir en 3D les volumes des os ainsi que le placement du nerf alvéolaire inférieur et celui du sinus. En outre, l’imagerie tridimensionnelle en implantologie possède une particularité médico-légale, notamment dans certaines circonstances d’échec.

Odontologie : comment la 3D a changé les soins dentaires ?

  • Guide clinique d’odontologie

En endodontie, diagnostiquer des lésions, notamment des kystes et des ruptures de molaire maxillaire, devient plus facile grâce à cette nouvelle pratique. En chirurgie, l’imagerie 3D fournit aussi un atout pré-thérapeutique, qui constitue un incontournable pour enlever une dent de sagesse, par exemple. Cette technique permet également de déterminer la position exacte d’une canine ectopique.
On recommande même l’imagerie 3D dans le domaine de la parodontologie. En effet, elle permet d’obtenir une introspection claire d’une lésion, quelle qu’elle soit.
L’imagerie dentaire 3D devient la technique principale pour assurer une meilleure investigation dans le domaine de l’odontologie. Elle s’intègre dans le flux opérationnel numérique de la plupart des cabinets dentaires. D’ailleurs, elle simplifie les diverses étapes cliniques, en plus d’augmenter la qualité des soins dentaires appliqués.

L’impression 3D

Presque tous les professionnels de la santé bucco-dentaire ont recours à l’impression 3D. Ils se servent de cette technologie pour créer :

  • des notices chirurgicales,
  • des conduits dentaires individualisés,
  • des pièces en résine calcinable,
  • des empreintes pour moulage,
  • des facettes dentaires,
  • des couronnes dentaires provisoires

De cette manière, l’impression 3D permet d’assurer l’implémentation des dispositifs sur-mesure de manière simple et épurée. Ainsi, l’usage en parallèle de ces techniques permet de produire le travail en un temps record.
Néanmoins, elle nécessite un aménagement complet de l’équipement nécessitant une grande précision.

Le Cone Beam

Le Cone Beam est une technique de radiographie numérisée qui a vu le jour dans les années 1990. Plus concrètement, il consiste à utiliser un scanner 3D dentaire pour faire une reconstitution numérique. On s’en sert notamment pour décortiquer les dents, les cartilages et les os en cas de fracture ou de lésion osseuse.
Aussi connu sous l’appellation de « tomographie volumique numérisée par faisceau conique » ou CBCT, le Cone Beam tend à se démocratiser. Un grand nombre de patients le considèrent comme une alternative moins contraignante aux soins dentaires habituels.
Le constat d’un scanner Cone Beam permet de détecter :

  • des kystes,
  • des infections,
  • des matières étrangères,
  • des lésions osseuses

Pendant l’examen, l’appareil tourne autour de la zone à contrôler de façon à obtenir un résultat panoramique. De son côté, le patient doit rester figé pour que l’image soit bien exploitable par le chirurgien-dentiste.

La technologie 3D permet donc des avancées extrêmement intéressantes dans le domaine de la santé. Le Cone Beam et plus généralement l’impression 3D et l’imagerie 3D sont aujourd’hui des incontournables dans le domaine du bucco-dentaire.

FAQ

Quels logiciels permettent de réaliser des modèles 3D pour l'odontologie ?

Plusieurs logiciels sont disponibles pour réaliser des modèles 3D en odontologie, tels que CAD/CAM, Dental Wings ou encore 3Shape. Ces logiciels permettent de concevoir et de personnaliser des prothèses dentaires de haute qualité.

Grâce à leur interface conviviale et leurs fonctionnalités avancées, ils facilitent le travail des professionnels de la dentisterie. Ils offrent également la possibilité d'obtenir des résultats précis et esthétiques pour répondre aux besoins spécifiques des patients.

Existe-t-il un logiciel spécifique qui permette de transformer des images 2D en modèles 3D pour l'odontologie ?

Oui, il existe des logiciels spécifiques comme Meshmixer ou 3Shape qui permettent de transformer des images 2D en modèles 3D pour l'odontologie. Ces outils sont utilisés par les professionnels de la santé dentaire pour créer des reproductions virtuelles précises des dents et de la bouche du patient.

Grâce à ces technologies avancées, les dentistes peuvent planifier avec précision les traitements et procédures dentaires pour obtenir des résultats optimaux. Ces logiciels facilitent également la communication entre le dentiste et le patient en visualisant clairement les problèmes dentaires et les solutions envisagées.

Est-il possible de créer des modèles 3D dentaires à partir d'un logiciel de transformation d'images 2D ?

Il est possible de créer des modèles 3D dentaires à partir d'un logiciel de transformation d'images 2D en utilisant la technique de reconstruction volumétrique. Cela nécessite généralement un processus automatisé qui extrait les informations nécessaires des images 2D pour créer un modèle tridimensionnel précis des dents.

Cette méthode peut être utile dans le domaine de l'imagerie dentaire pour faciliter la planification des traitements et la fabrication de prothèses sur mesure. Cependant, il est important d'avoir une bonne qualité d'image 2D pour obtenir un résultat satisfaisant en 3D.

  • Guide d’odontologie pédiatrique, 3e édition: La clinique par la preuve
  • Annales corrigées de l’internat en odontologie 2020-2022
  • Orthopedie dento-faciale et odontologie
Emilie Roux
Journaliste sur Bien-être & Beauté
Vous aimerez aussi