Santé

Le psoriasis et le stress sont-ils liés ?

Le psoriasis est sans aucun doute l’une des maladies de peau les plus agaçantes qui existent. En effet, elle se manifeste par l’apparition de plaques rouges sur certaines parties du corps. Des chercheurs et spécialistes de la dermatologie sont convaincus que le psoriasis est lié au stress. Est-ce que c’est vrai ou faux ?

Le psoriasis et le stress sont-ils liés ?

Les effets du stress sur notre santé

D’un point de vue concret, personne ne peut échapper au stress. Effectivement, les étudiants, les salariés, les retraités et les enfants sont tous concernés. Il faut toutefois retenir que le stress peut modifier le comportement humain et menacer la santé mentale et physique d’un individu. Il peut provoquer des maux de tête, des douleurs musculaires ou articulaires et des troubles digestifs. Si la personne ne parvient pas à vaincre le stress, elle deviendra de plus en plus nerveuse et ressentira des crises d’angoisses (de larmes) dans son quotidien qu’elle soit à la maison ou au travail.

Le stress (aigu ou chronique) peut par ailleurs engendrer des troubles de concentration. Par conséquent, un étudiant qui ne sait pas gérer son stress a beaucoup plus de chances d’échouer ses examens. Dans le pire des scénarios, cela peut entrainer des troubles de mémoire, des maladies cardiovasculaires, une hypertension artérielle ou encore l’obésité abdominale.

Le psoriasis et le stress

Après avoir récolté les données de 32 537 patients entre 1964 et 2015, des études scientifiques publiées dans la revue « British Journal of Dermatology » révèlent qu’il existe des relations entre le stress et le psoriasis. Mais de nombreuses questions restent sans réponses. En effet, personne ne sait pas encore si le stress est vraiment l’un des facteurs favorisant l’apparition des plaques psoriasique sur la peau.

En France, près de 2 à 3 % de la population sont atteinte de cette pathologie auto-immune et la plupart d’entre eux se plaignent de l’inefficacité des traitements permettant de soulager cette affection dermatologique. En tout cas, une chose est sûre, le stress peut aggraver l’intensité des poussées (inflammation de la peau), car un grand nombre de personnes touchées par cette maladie ont déjà apporté leurs témoignages sur ce sujet dans le passé.

Il est intéressant de savoir que le psoriasis est une source de stress. Ceux qui souffrent de cette affection dermatologique savent très bien qu’il est difficile de passer inaperçu dans les lieux publics lorsqu’il y a des plaques rouges sur la peau. En outre, la peur des rechutes favorise le stress (la dépression, l’anxiété, les insomnies, etc.) et celui-ci peut déclencher l’apparition des poussées. Il s’agit donc d’un cercle vicieux qui doit être brisé. C’est pourquoi il est important de faire appel à un dermatologue, un psychiatre ou un psychologue pour lutter contre le psoriasis.

Vous aimerez aussi